Vous êtes ici :

Risques d’inondation

Chiffres-clés
Documents
Sur le Web

En 2011, 18,5 millions d’habitants sont exposés au risque d’inondation :

- 17,1 millions de résidents permanents exposés aux différentes conséquences des inondations par débordement de cours d’eau, dont 16,8 en métropole
- 1,4 million d’habitants exposés au risque submersion marine

Pour la même année, 1 emploi sur 3 pourrait être touché directement par une inondation :

- plus de 9 millions d’emplois exposés aux débordements de cours d’eau
- plus de 850 000 emplois exposés aux submersions marines

Données : EPRI, 2011 / Source : Première évaluation nationale des risques d’inondation, Principaux résultats - EPRI 2011, Ministère chargé de l’environnement, 2012

Chiffres-clés

Les grandes crues des 15 dernières années

Entre 1999 et 2012, les plus grandes crues ont été observées dans les territoires suivants :

- PACA, Languedoc Roussillon et Corse, en 2011 : 400 communes, 330 millions d’euros de dégâts et 6 victimes (5 morts et un disparu) ;
- Poitou Charente et Pays de la Loire, en 2010 : 1560 communes, 1.2 milliard d’euros de dégâts et 53 morts ;
- Var, en 2010 : 59 communes, 700 millions d’euros de dégâts et 25 victimes dont 23 morts ;
- Quart Sud-Est de la France, en 2008 : 590 communes touchées et 100 millions d’euros de dommages ;
- Rhône-Alpes, en 2008 : 336 communes sinistrées et 60 millions d’euros de dommages ;
- Meurthe et Moselle, en 2006 : nombreux dégâts et 300 communes sinistrées ;
- Gard, en 2005 : 2 victimes et 241 communes sinistrées ;
- Rhône, en 2003 : 7 morts et plus de 1500 communes sinistrées ;
- Gard, en 2002 : 24 morts, 419 communes sinistrées et 1,2 milliards d’euros de dégâts ;
- Somme, en 2001 : près de 3000 personnes sinistrées, plus de 165 communes concernées, la vallée est inondée pendant plus de 2 mois sur 6000 ha ;
- Marseille, en 2000 : 3 morts ;
- Laïta à Quimperlé, en 2000 : les rues du centre ville sont inondées, pas de victime mais de nombreux dégâts ;
- Aude, en 1999 : 36 morts ou disparus, 438 communes sinistrées et 533 millions d’euros de dégâts.

Données : AFP, CCR, FFSA/GEMA, MEDDE / DGPR / SRNH / BIPCP, 2013 / Source : Tableau des événements naturels dommageables survenus en France de 1900 à 2012, Ministère chargé de l’environnement - SRNH, 2013

Coûts estimés de quelques crues historiques en France :

Les plus grandes crues ont coûté :
- 1,4 milliards d’euros : la crue de la Seine en 1910 (200 mm de précipitations pendant 3 jours pour des débits de la Seine de 2400 m3/s)
- 6 milliards d’euros : la crue de la Loire en 1856 (300 000 personnes concernées)
- 1,2 milliard d’euros : la crue du Gard en septembre 2002
- 1,5 milliard d’euros : le débordement de nombreux cours d’eau (dont le Rhône, la Loire, le Tarn, le Lot, l’Aveyron...) en décembre 2003

Données : AFP, CCR, FFSA/GEMA, MEDDE / DGPR / SRNH / BIPCP, 2013 / Source : Tableau des événements naturels dommageables survenus en France de 1900 à 2012, Ministère chargé de l’Écologie, Direction Générale de la Prévention des Risques - SRNH, 2013