Situation Générale du 15 mars 2017

 

Après le mois de décembre 2016 marqué par un déficit pluviométrique record puis le mois de janvier 2017 très peu arrosé, la France retrouve en février une pluviométrie conforme à la normale*.


La sécheresse des sols s’est atténuée sur l’ensemble des régions, notamment des Pays de la Loire à la Nouvelle-Aquitaine.


Le déficit des précipitations cumulées depuis septembre reste supérieur à 25 % sur la majeure partie du pays. Les précipitations du mois de février atténuent la sécheresse mais ne permettent pas sur cette période un retour à la normale.


La situation des nappes au 1er mars 2017 traduit une période de recharge hivernale assez déficitaire pour l’instant. Le phénomène de bascule entre baisse et hausse des niveaux des eaux souterraines, qui est lent et tardif, se prolonge : 60% des niveaux sont plus bas que la moyenne et 52% des points orientés à la hausse. Cette situation n’est pas habituelle pour cette période de l’année. L’incidence de la recharge hivernale que l’on devrait observer à cette période de l’année n’est pas réelle.


Au 15 mars, 8 départements ont mis en œuvre des arrêtés de restrictions des usages de l’eau.

 

precipitation
precipitations_eff
sol

Précipitations

Précipitations
efficaces

Eau dans
le sol

Hydraulicité

debit
hydraulicite
nappes

Débits

Barrages
Réservoirs

Nappes

 

Télécharger l'ensemble du bulletin au format PDF