Situation Générale du 15 juin 2017

 

La pluviométrie au mois de mai a été généralement proche de la normale sur la moitié ouest et sur le  centre-est du pays. Si elle a parfois été excédentaire des Côtes-d’Armor au Cotentin, et le long de la Garonne, elle a en revanche été déficitaire sur la chaîne des Pyrénées, sur les régions  méditerranéennes et le quart nord-est.
Malgré cette pluviométrie en moyenne proche de la normale, des températures élevées ont occasionné une accentuation de l’assèchement des sols superficiels, notamment sur les Hauts-de-France et dans le Grand-Est où la situation est préoccupante.

Les écoulements des rivières se sont légèrement améliorés au cours du mois de mai même si une très grande majorité des stations ont des hydraulicités inférieures à la moyenne.

En ce qui concerne les nappes, les niveaux sont désormais inférieurs à la moyenne sur la plus grande partie du territoire.

Le 14 juin 2017, 21 départements ont mis en œuvre des mesures de restriction des usages de l’eau. Ils étaient 2 en 2016 et 7 en 2015 à la même date.

 

precipitation
precipitations_eff
sol

Précipitations

Précipitations
efficaces

Eau dans
le sol

Hydraulicité

debit
hydraulicite
nappes
neige

Débits

Barrages
Réservoirs

Nappes Neige
etiages
     
Etiages      

 

Télécharger l'ensemble du bulletin au format PDF