Précipitations

Précipitations de décembre 2017

Cumul mensuel de décembre 2017

Les passages pluvieux ont été fréquents durant ce mois de décembre et ont donné des cumuls pluviométriques supérieurs à 75 mm sur tout le pays, à l’exception des Bouches-du-Rhône, du Languedoc-Roussillon et le long du couloir rhodanien. On a recueilli plus de 100 mm, localement 150 à 200 mm, sur les Pyrénées hormis sur les Pyrénées-Orientales, de la Nouvelle-Aquitaine à la Vendée jusqu’au nord-ouest de l’Occitanie, sur les régions bordant la Manche, ainsi que sur l’est du pays et la Corse. On a relevé plus de 200 mm sur le relief des Pyrénées-Atlantiques et de la Corse, sur l’ouest du Massif central et surtout sur les Alpes et le Jura : 228 mm à Oletta (Haute-Corse) et 380 mm à Saint-Pierre-de-Chartreuse (Isère). En revanche, les cumuls ont été inférieurs à 50 mm sur le pourtour du golfe du Lion, la basse vallée du Rhône et les Bouches-du-Rhône : 10 mm à Sète (Hérault) et 11 mm à Nîmes (Gard).

Rapport à la normale

La pluviométrie a été excédentaire du Sud-Ouest au sud de la Bourgogne – Franche-Comté, de la Bretagne à l’Île-de-France et aux Hauts-de-France, le long des frontières des Ardennes au Bas-Rhin, sur la majeure partie de la Corse et surtout sur les Alpes. L’excédent, souvent compris entre 25 et 50 %, a atteint une fois et demie à trois fois la normale sur l’ouest du Massif central et surtout sur les Alpes. Du nord-ouest de la Nouvelle-Aquitaine aux Pays de la Loire et à l’Orléanais, ainsi que de la Haute-Saône à l’est de la région Grand-Est, les cumuls ont été proches des valeurs moyennes. En revanche, l’important déficit de plus de 50 % présent le mois dernier autour du golfe du Lion s’est étendu à tout l’est de l’Occitanie, au sud de l’Ardèche et au delta du Rhône.

Précipitations depuis le début de l’année hydrologique

Du fait des précipitations significatives durant ce mois de décembre, le déficit pluviométrique marqué le mois dernier sur la moitié ouest du pays s’est nettement résorbé. Sur ces régions, le cumul de précipitations depuis le début de l’année hydrologique retrouve des valeurs conformes aux normales, avec toutefois encore un déficit de 25 à 50 % de la Vendée au nord de la Charente-Maritime jusqu’à l’Indre, ainsi que par endroits sur l’ouest de l’Occitanie. Sur la Corse et la région Provence – Alpes – Côte d’Azur, le déficit s’est également nettement atténué. Il est compris entre 25 et 50 % sur les rivages corses ainsi que sur l’est de la région PACA et entre 50 et 75 % du Var aux Bouches-du-Rhône et au Vaucluse. Du pourtour du golfe du Lion à l’Ardèche, on conserve un déficit de 50 à localement plus de 75 %. Seules les régions situées au nord d’un axe Lannion – Strasbourg connaissent un excédent, localement de 25 à 50 %.

 

Télécharger la carte au format PDF

 

 

Télécharger la carte au format PDF

 

Télécharger la carte au format PDF

 

 

 

Méthodologie et sources:

L’indicateur visualisé sur la carte est le rapport des précipitations depuis le début de la période hydrologique (1er septembre) à la normale inter-annuelle des précipitations des mêmes mois sur la période de référence (1981-2010).

L’ensemble de ces données est issu des bases de Météo-France.

Sur le Web
Méteo-France