Vous êtes ici :

Le développement durable

Sur le Web

Comment concilier le progrès économique, la cohésion sociale et l’équilibre naturel de la planète ?

 

Issu des travaux du club de Rome et des débats de la Conférence des Nations Unies sur l’Environnement humain (Stockholm, 1972), le concept du développement durable est popularisé par le rapport de Gro Harlem Brundtland, Notre Avenir à tous, publié en 1987, qui le définit ainsi : " un développement qui répond au besoin du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs".

 

Le Sommet de la Terre sur l’environnement et le développement (Rio, 1992) adopte la déclaration de Rio et l’Agenda 21. Suite à cette conférence, la plupart des Etats se sont engagés à élaborer une stratégie nationale de développement durable.

 

L’Europe a élaboré la stratégie européenne du développement durable en 2001. En 2003, c’est au tour de la France de mettre en place sa stratégie nationale du développement durable. Cette stratégie, revue pour la période 2009-2012, prend désormais en compte les engagements issus du grenelle de l’environnement. Elle met l’accent sur l’éducation à l’environnement et sur l’association de tous les acteurs aux processus de décision.

 

La politique publique de l’eau s’inscrit dans le développement durable, en proposant une gestion équilibrée de la ressource avec :

 

- des objectifs environnementaux : l’atteinte du « bon état », la réduction des pollutions, la préservation des zones humides,...

- des objectifs sociaux : l’accès à l’eau pour tous et l’association de tous les acteurs à la définition de la politique de l’eau et à la planification

- des objectifs économiques : le développement des usages économiques de l’eau dans le respect du bon état de la ressource.

 

Au niveau local, la mise en place des agendas 21 est en train de se faire progressivement. En 2017, on dénombre de l’ordre de 1 128 agendas 21 communaux, départementaux, régionaux... approuvés ou en cours d’élaboration.