Vous êtes ici :

Projections climatiques pour la France

Documents
Sur le Web

Quelles seront les conséquences du changement climatique pour la France ? Le climatologue Jean Jouzel, ex-vice-président du Groupe scientifique du GIEC, s’est vu confier par le ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie la coordination d’une série de rapports « Le climat de la France au XXIe siècle ». Publié en 2014, le volume 4 précise des scénarios climatiques régionalisés pour la métropole et les régions d’outre-mer, en s’appuyant sur les scénarios d’émissions de gaz à effet de serre RCP (Representative Concentration Pathways) du GIEC.

Parmi les principaux résultats, il faut prendre en compte une hausse des températures moyennes sur la période 2021-2050 comprise entre 0,6 °C et 1,3°C pour la métropole et entre 0,7°C et 3,5°C pour les régions d’outre-mer, par rapport à la moyenne de référence calculée sur la période 1976-2005. Sont également à prévoir une augmentation du nombre de jours de vagues de chaleur en été, notamment dans le Sud-Est de la France, un renforcement du taux de précipitations extrêmes sur une large part du territoire et une augmentation des épisodes de sécheresse dans une large partie sud.

Au-delà du rapport de synthèse, l’ensemble des résultats de ces projections climatiques régionalisées est accessible sur le portail « DRIAS, les futurs du climat » sous forme de cartes interactives ou de données numériques téléchargeables.

Le cinquième volume de la série « Le climat de la France au XXIe siècle », publié en 2014, est consacré à l’évolution passée et future du niveau de la mer de l’échelle planétaire à celle des côtes françaises. Les projections permettent d’anticiper les modifications des zones côtières et les phénomènes d’intrusion saline dans les aquifères côtiers.