Vous êtes ici :

Les communes

Sur le Web

Le maire est responsable de la distribution de l’eau potable et de l’assainissement des eaux usées. Cette responsabilité peut s’exercer dans le cadre de l’intercommunalité (syndicats intercommunaux, communautés de communes ou d’agglomération, ...). La commune, ou la structure intercommunale, choisit le mode de gestion de ces services (en régie ou en délégation de service). Il est responsable des décisions d’investissements pour lesquels il peut bénéficier de l’appui technique et financier de l’Agence de l’eau, et/ou de la Région et/ou du Département.

 

Le maire doit informer les usagers de la qualité de l’eau distribuée par un affichage en mairie des résultats du contrôle sanitaire. Il présente un rapport annuel sur le prix et la qualité des services d’eau et d’assainissement. Les modifications du prix de l’eau sont soumises à son approbation.

 

Au travers de l’élaboration du zonage des plans locaux d’urbanisme et de la délivrance de permis de construire, le maire dispose de moyens juridiques pour prévenir les risques naturels et technologiques. Les PPR ayant valeur de servitude d’utilité publique sont annexés au PLU. Le maire a également la responsabilité de transmettre à ses administrés tous les éléments d’information sur les risques. Il a la charge d’élaborer le Dossier d’Information Communale sur les risques majeurs (DICRIM) (prévoir renvoi à Prévention des risques). En outre, il met en place le Plan Communal de Sauvegarde (PCS) qui formalise l’organisation des secours et la mise en œuvre des premières mesures d’urgence au niveau communal en cas de situation de crise.

 

Le maire est aussi le représentant de l’État dans la commune. Au titre de ses pouvoirs de police générale, il appartient au maire :
- de prendre des arrêtés réglementant les activités comportant des risques, notamment les baignades et les activités nautiques à partir du rivage ;
- de prendre des décisions de portée générale ou individuelle, notamment l’alerte et l’information préventive des populations riveraines en cas de crue et, le cas échéant, prescription de l’évacuation, comme en cas d’incident sur les réseaux de distribution d’eau potable ;
- de surveiller la salubrité des cours d’eau et plans d’eau.

 

Au titre de ses pouvoirs de police judiciaire, le maire peut intervenir auprès d’un propriétaire pour lui demander d’exécuter des travaux ou saisir les services de l’État pour faire respecter la réglementation.