Vous êtes ici :

Les organisations internationales

Sur le Web

Fondée en 1945, l’Organisation des Nations Unies (ONU) a donné un certain nombre d’orientations mondiales, notamment en matière d’eau potable et d’assainissement, lors du sommet sur le développement durable de Johannesburg en août 2002. Elle est par ailleurs l’initiatrice de nombreuses conventions dans le domaine de l’eau.

 

L’ONU a proclamé la période 2005-2015 "Décennie internationale d’action - L’eau, source de vie", qui a débuté le 22 mars 2005 lors de la Journée mondiale de l’eau. Le principal objectif de la Décennie est de promouvoir d’ici à 2015 les efforts mis en œuvre pour satisfaire les engagements internationaux relatifs à l’eau. Parmi ces engagements, les Objectifs du Millénaire pour le développement visent à réduire de moitié le nombre de personnes privées d’eau d’ici à 2015. La coordination de la Décennie est assurée par l’ONU-Eau, système des Nations Unies qui regroupe des agences, départements et programmes engagés dans les questions liées à l’eau. Sa mission s’organise autour de programmes mondiaux et de la participation de diverses institutions, organes et commissions.

 

Deux programmes participent à l’action dans le domaine de l’eau :

 

- Le Programme Mondial pour l’Évaluation des Ressources en Eau (WWAP) a été fondé en 2000. C’est le programme phare de l’ONU-Eau, il est hébergé par l’UNESCO. Le WWAP vise à développer les outils et les compétences nécessaires à une meilleure compréhension des processus fondamentaux, des pratiques de gestion et des politiques qui contribueront à améliorer l’approvisionnement de la planète en eau douce et sa qualité.

- Le Programme hydrologique international (PHI), programme intergouvernemental de coopération scientifique de l’UNESCO qui concerne les ressources en eau, est pour les Etats membres un instrument qui leur permet d’améliorer leur connaissance du cycle de l’eau et par là même de mieux gérer et mettre en valeur leurs ressources en eau.

 

Quatre institutions de l’ONU interviennent principalement sur les problématiques liées à l’eau :

 

- UNESCO est l’organisation des nations unies pour l’éducation, la science et la culture. Elle a pour objectif la paix et la sécurité dans le monde. Elle participe aux programmes PHI et WWAP.

- OMS est l’organisation mondiale de la santé. Parmi ses objectifs, elle doit favoriser la sécurité sanitaire, notamment en préservant la qualité de l’eau douce qui est quantité limitée sur terre pour l’approvisionnement en eau de boisson et la production alimentaire.

- WMO est l’agence de l’ONU qui fait autorité en ce qui concerne l’état et le comportement de l’atmosphère terrestre, son interaction avec les océans, le climat qui en est issu et la répartition des ressources en eau qui en résulte. Elle participe au Programme d’hydrologie et de mise en valeur des ressources en eau (PHRE) sur la surveillance de la qualité et de la quantité de la ressource en eau, des risques naturels liés à l’eau, et de la maintenance ou de l’amélioration de l’environnement global. Ce programme est étroitement lié au programme PHI.

- FAO est l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture. Elle participe aux efforts internationaux de lutte contre la faim. FAO Water est en charge d’améliorer la performance agricole globale en promouvant l’utilisation d’eau raisonnée pour la production d’aliments.

 

Outre les institutions, deux organes de l’ONU agissent dans le domaine de l’eau :

 

- Le PNUD a pour objectif de renforcer la coopération internationale pour le développement durable. Le PNUD en collaboration avec la Banque Mondiale sont à l’origine du « Programme pour l’Eau et l’Assainissement ». Le PNUD est également un acteur clé dans l’application de la Stratégie internationale pour la réduction des catastrophes naturelles.

- Le PNUE a pour objectif d’encourager les actions de protection de l’environnement et de permettre l’amélioration du cadre de vie Il travaille notamment sur le thème de l’utilisation durable des ressources naturelles.

Par ailleurs, la Commission mondiale des barrages (WCD) étudie l’efficacité de développement de grands barrages et leurs alternatives pour le prélèvement d’eau et le développement d’énergie. Elle développe des critères, des directives et des normes pour la construction des ouvrages.

 

Le Conseil mondial de l’eau (CME) est une collaboration internationale d’ONG, de gouvernements et d’organisations internationales qui vise à résoudre les problèmes liés à l’eau dans le monde. Il a été créé en 1996 face aux préoccupations croissantes de la communauté internationale face aux problématiques de l’eau. Ses missions sont de sensibiliser, de favoriser une réelle mobilisation politique et d’inciter à l’action sur les questions essentielles liées à l’eau à tous les niveaux, y compris au plus haut degré décisionnel, afin de faciliter, sur une base durable, la gestion et l’usage efficaces de l’eau. Le CME a un statut consultatif auprès de l’UNESCO et d’ECOSOC (Conseil Economique et Social des Nations Unies).

 

L’OCDE (Organisation de coopération et de développement économique) rassemble 29 pays membres qui comparent leurs expériences respectives, s’efforcent d’apporter des réponses aux problèmes qui leur sont communs et s’emploient à coordonner des politiques intérieures et internationales. Il agit notamment dans le domaine de l’eau. Au 5ème forum mondial sur l’eau qui s’est déroulé en mars 2009, l’OCDE a apporté sa contribution par des travaux récents concernant l’agriculture, la tarification de l’eau, le financement, la maîtrise de l’eau, l’aide en faveur du secteur de l’eau et la participation du secteur privé.

 

L’IRC est le Centre International de Référence pour l’Approvisionnement en Eau des Communautés. Depuis 1968, il a pour mission d’aider les habitants des pays en voies de développement à obtenir des systèmes d’eau et d’assainissement viables.

 

Enfin, de nombreuses ONG sont également "Acteurs dans le domaine de l’eau". Elles participent à améliorer l’accès à la ressource et de diminuer les risques sanitaires.