Analyses économiques

Analyses économiques

Chiffres-clés
Documents
Sur le Web

La directive cadre sur l’eau impose de développer une démarche systématique d’analyse économique tant pour la définition des objectifs à atteindre d’ici 2015 (justification du report de l’objectif de bon état ou définition d’objectifs adaptés pour les milieux fortement modifiés), que pour l’optimisation des actions (analyse coût-efficacité).

Afin de préparer ces analyses, l’une des vocations du document d’état des lieux est de rassembler les données économiques disponibles portant sur :
- la caractérisation économique des activités liées à l’eau ;
- la tarification des services ;
- la récupération des coûts des services et des coûts pour l’environnement en application du principe pollueur payeur.

Méthodes utilisées pour l’analyse économique

Pour plus d’informations : www.economie.eaufrance.fr

Chiffres-clés

Dépenses annuelles entrainées par les pollutions diffuses agricoles

Les surcoûts et pertes financiers annuels attribués aux pollutions agricoles diffuses sont évalués entre 1 110 à 1 680 millions d’euros/an, dont :
- 370 à 390 M€ de dépenses additionnelles pour les ménages, n’impactant pas la facture d’eau (achat d’eau en bouteille, filtrage de l’eau...) ;
- 640 à 1 140 M€ de dépenses additionnelles des services d’eau et d’assainissement, impactant la facture d’eau des ménages (soit de 6,6 % à 11,8 % de la facture d’eau) ;
- 100 à 150 M€ de pertes marchandes dues à l’eutrophisation.

Le traitement des eaux de surface et côtières coûterait 54 000 à 91 000 millions d’euros/an.

Les dépenses pour la restauration des eaux souterraines s’élèvent entre 522 000 à 847 000 millions d’euro/an.

La mise en conformité à la Directive Eaux Souterraines nécessiterait entre 1 100 à 3 000 millions d’euro/an.


Données : Agences de l’eau, SOeS, INSEE / Source : Coûts des principales pollutions agricoles de l’eau, Ministère chargé de l’environnement, 2011

Sur le Web