Vous êtes ici :

Introduction

Le Plan national d’adaptation au changement climatique 2011-2015 préconise d’« améliorer notre connaissance des impacts du changement climatique sur les ressources en eau » et de « se doter d’outils efficaces de suivi des phénomènes de déséquilibre structurel, de rareté de la ressource et de sécheresse dans un contexte de changement climatique ».

Plusieurs démarches complémentaires ont été mises en œuvre pour répondre à ces recommandations. L’étude des données existantes, dont l’historique remonte dans certains cas à plusieurs décennies, permettent de tirer un premier bilan des effets du changement climatique et de déterminer si certaines tendances se dégagent. Certaines banques de données, comme celles qui concernent les débits des cours d’eau ou le niveau piézométrique des nappes constituent à cet effet des outils précieux. Mais l’analyse reste complexe, car il est bien souvent difficile de déterminer si l’élévation du niveau des températures est bien la cause principale des changements observés.

Afin de pouvoir mener à l’avenir une surveillance rigoureuse des effets du changement climatique, des réseaux de référence ont été définis, pour des domaines tels que le niveau des nappes souterraines ou la qualité biologiques des milieux aquatiques. Les stations d’observation sélectionnées pour composer ces réseaux sont, autant que possible, protégées des impacts des activités humaines. Les données recueillies permettront donc à terme d’isoler et d’analyser les impacts spécifiques du changement climatique.

Appréhender les effets du changement climatique suppose également de mettre en œuvre une démarche prospective, afin de prévoir les évolutions probables sur les prochaines décennies et de définir des stratégies d’adaptation. La démarche prospective s’appuie sur les différents scénarios d’émissions de gaz à effet de serre proposés par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC). Elle a déjà été mise en œuvre dans certains domaines touchant directement à l’eau, telle la diversité biologique des milieux aquatiques.