Occupation du sol

Sur le Web

L’occupation du sol est un déterminant important des pressions exercées sur l’environnement, et en particulier sur l’eau. Deux outils en fournissent une connaissance :

Corine Land Cover (CLC) est un inventaire de l’occupation du sol à partir d’images satellites caractérisé par des choix techniques spécifiques :
- une échelle de travail au 1:100 000 ;
- un seuil minimal des unités cartographiées de 25 hectares ;
- une nomenclature=21174&cHash=1ed59ec58bd0109722f708b521cc6a35] en 3 niveaux et 44 postes.

Cet inventaire est une base de données géographiques produite, gérée et utilisée à l’aide de systèmes d’informations géographiques (SIG). Il s’agit d’un programme européen de l’Agence Européenne de l’Environnement. Le maître d’ouvrage de la partie française est l’Ifen.

TERUTI-LUCAS est une enquête statistique menée par le Service Central des Enquêtes et Etudes Statistiques (SCEES) du Ministère de l’Agriculture, relative à l’utilisation du territoire. Cette enquête, mise en place depuis 1982, est basée sur un échantillon de plus de 500 000 points d’observation. Ses résultats sont représentatifs quand ils portent sur un nombre suffisant de points, soit en général à partir du niveau départemental.

Corine Land Cover décrit la totalité du territoire de manière géoréférencée, mais de manière grossière, en utilisant éventuellement des catégories composites (ex. « tissu urbain discontinu ») et en ne décelant pas les objets trop petits, ou trop étroits. Teruti, par contre, fournit une description fine (une route, un parking, un bosquet) et annuelle, mais ne produit de résultats représentatifs que pour des territoires de taille assez importante. Il s’agit donc de deux outils complémentaires.