Boues

Sur le Web

Les stations de traitement des eaux usées produisent des boues (de l’ordre de 1 million de tonnes de matière sèche en 2001 au niveau national pour les stations urbaines). Celles-ci renferment une partie des polluants compris dans l’eau. Ceux qui sont toujours présents présentent un intérêt comme amendement (matière organique, azote et phosphore). D’autres polluants potentiellement nocifs peuvent dans certains cas être aussi présents (métaux lourds, micropolluants organiques). Des normes précises encadrent les concentrations admissibles pour une valorisation comme amendement, qui concerne une grosse moitié de ces boues, les autres étant incinérées ou mises en décharge.

Les gestionnaires et les services de contrôle des stations d’épuration, ainsi que les agences de l’eau, disposent d’information sur la composition, la quantité produite et le devenir des boues de chaque station d’épuration.

L’« enquête eau » fournit des données statistiquement représentatives de la production et du devenir de ces boues à l’échelle de la région. Les résultats de l’enquête de 2004 sont disponibles sur Agreste.

Chiffres-cl�s

327 =====

Nombre de pesticides différents retrouvés au moins une fois dans les rivières en 2011

En 2011, sur 550 molécules recherchées dans les cours d’eau de France métropolitaine, 377 sont décelées au moins une fois. En Martinique, Guadeloupe et Réunion, seuls 5% des points présentent plus de 20 pesticides.

 

Données : Agences et offices de l’eau - 2011 / Source : Contamination des cours d’eau par les pesticides, SOeS, 2013

Part des stations de surveillance des rivières présentant une concentration moyenne en pesticides inférieure à 0,5µg/L en 2011

En 2011, la présence de pesticides a été recherchée sur 2 360 stations de surveillance de la qualité sur les cours d’eau en France (dont outre-mer). Près de 70% présentent une concentration totale en pesticides inférieure à 0,5 µg/L.

Données : Agences et offices de l’eau - 2011 / Source : Contamination des cours d’eau par les pesticides, SOeS, 2013