La maison et la ville

Colonnes d'eau, Parc André Citroën, Paris

La maison et la ville

29 novembre 2018 -
Maison et ville
Usages de l'eau et des milieux aquatiques
L’eau est un élément incontournable de la vie de tous les jours : elle a ainsi conditionné la localisation puis le développement des villages et des villes. Indispensable pour un grand nombre d’activités quotidiennes, son usage ne se limite pas au périmètre du logement mais concerne aussi les équipements collectifs.

Les sites de données sur la maison et la ville

bnpe Données sur les prélèvements en eau
CartOgraph' Données de synthèse sur l'eau
Eau potable Résultats du contrôle sanitaire de la qualité de l’eau potable en ligne, commune par commune
Assainissement collectif
Assainissement non collectif

1
.
L’eau potable, au cœur de la vie quotidienne

Depuis toujours, l’eau est un élément central de la vie des êtres humains. Les villages se sont généralement établis auprès des rivières et sur le littoral pour permettre les échanges de vivres et les déplacements sur le territoire, mais surtout accéder à l’eau de tous les jours : pour boire, préparer les repas, se laver, abreuver le bétail, etc.

L’accès à l’eau courante est néanmoins un phénomène plus récent, généralisé en France au cours du XXe siècle. Aujourd’hui, un réseau dense d’infrastructures de prélèvement, de traitement et de distribution de l’eau permet d’alimenter les villes en eau potable (en savoir plus sur le petit cycle de l’eau), mais aussi les habitations isolées.

2
.
Une eau utilisée pour l’alimentation et l’hygiène des habitants

L’eau qui coule au robinet dans les habitations en France est potable (en savoir plus sur l’eau potable). Elle est utilisée pour l’alimentation, en consommation directe ou pour la cuisine, mais cela ne constitue qu’une part restreinte de l’utilisation d’eau potable. Les douches et les bains, l’eau des toilettes, le lavage du linge ou de la vaisselle représentent plus de 90% de l’utilisation de l’eau potable d’un foyer (d’après CIEAU).

À ces volumes quotidiens s’ajoute ponctuellement l’eau utilisée pour l’entretien du logement, le lavage de la voiture, l’arrosage du jardin ou même le remplissage des piscines privées. Il s’agit le plus souvent d’eau potable, sauf lorsque des collecteurs d’eaux pluviales sont installés.

En France, la quantité d’eau potable utilisée quotidiennement par une personne est en moyenne de 145 litres d’eau potable pour les utilisations domestiques, soit environ 53 mètres cubes au cours d’une année (d’après AFB, 2017). Pour un foyer moyen, constitué de 2,2 personnes, l’utilisation annuelle d’eau potable est donc d’environ 120 mètres cubes (d’après SDES).

Eau « consommée » ou eau « utilisée » ?

L’eau utilisée correspond à toute l’eau prélevée pour un usage donné. L’eau consommée correspond à la partie qui n’est pas restituée au milieu. C’est par exemple l’eau utilisée pour la fabrication industrielle d’aliments ou de boisson.
Sur une facture d’eau, le volume d’eau facturé en tant qu’eau « consommée » est donc en réalité l’eau « utilisée », puisque ce volume inclut aussi les eaux usées, qui sont rejetées dans le milieu après épuration.

3
.
D’autres utilisations de l’eau potable en ville

À l’échelle d’une commune ou d’une agglomération, l’eau est aussi utilisée pour l’entretien et le fonctionnement des infrastructures collectives. C’est par exemple le cas du nettoyage des chaussées ou de l’entretien des espaces verts.

Certains équipements publics comme les hôpitaux ou les piscines municipales peuvent également nécessiter de grandes quantités d’eau.