Les loisirs

Pêcheurs à pied de moules au Portel et nuée de goélands

Pêcheurs à pied de moules au Portel et nuée de goélands

Les loisirs

11 avril 2019 -
Loisirs
Usages de l'eau et des milieux aquatiques
Eau de baignade
De nombreuses activités récréatives se déroulent dans les milieux aquatiques ou bénéficient de leur proximité. Loisir privilégié du littoral, la baignade concerne aussi les plans d’eau et certaines rivières. Elle y côtoie les activités nautiques, motorisées ou non, comme la navigation de plaisance. La pêche récréative est pratiquée dans tous les milieux par les pêcheurs de loisir, depuis les torrents de montagne jusqu’aux eaux côtières.

Les sites de données autour des loisirs et l'eau

Eaux de baignade
Pêche à pied de loisirs logo

1
.
Les activités de baignade

La baignade est un loisir plébiscité par tous. En France, plus de 3300 sites sont officiellement dédiés à la baignade et font l’objet d’une surveillance spécifique de leur qualité (d’après Ministère en charge de la santé, 2017). Les deux tiers se trouvent sur le littoral, les autres dans les terres, qu’il s’agisse de plans d’eau (naturels ou artificiels), de rivières ou de fleuves.

La baignade est aussi pratiquée en dehors de ces emplacements, comme dans les étangs privés par exemple. Elle peut cependant être interdite dans certains cas pour garantir la sécurité des personnes ou la préservation de l’environnement : dans les ports (circulation de bateaux) ou à l’aval de barrages pratiquant des lâchés d’eau (risques de noyade).

En France, en 2017, on dénombre 3 352 sites de baignade soumis au contrôle sanitaire.

Eaux de baignade

Les données de qualité de l’eau des sites de baignade sont accessibles sur le site Baignade.
Consultez les données sur l’ensemble des sites.

2
.
Les activités nautiques et les autres loisirs

Les loisirs nautiques sont très variés et concernent potentiellement tous les milieux aquatiques, dès lors que la profondeur de l’eau rend leur pratique possible.
Ils recouvrent notamment : la croisière côtière (navigation dans les eaux côtières et en mer) et la croisière fluviale, la voile légère (navigation à l’aide de bateaux non motorisés, comme les catamarans ou les dériveurs), les sports motorisés (scooter de mer, ski nautique, motonautisme, etc.), les sports de glisse (surf, planche aérotractée - kiteboard, planche à voile, paddle, canoë-kayak, etc.), la plongée sous-marine (en apnée ou avec des bouteilles d’air), des sports d’eau vive (canyoning, nage en eau vive, etc.) et d’autres activités (le pédalo, par exemple).

3
.
La pêche de loisir

Dans les eaux côtières et la partie salée des eaux de transition, la pêche récréative peut être exercée par tout le monde, dans le respect de la réglementation : le produit de la pêche récréative est destiné à la consommation exclusive du pêcheur et de sa famille, et ne peut donc être vendu.
Elle peut s’exercer à partir de navires ou d’autres embarcations, en action de nage ou de plongée, à pied sur le domaine public maritime, ou sur la partie des fleuves, rivières ou canaux dont les eaux sont salées.

Pêche à pied de loisirs logo

Le projet Life Pêche à pied de loisir (Life PAPL) a généré la production d’un grand nombre de données sur les usages de la pêche à pied de loisir en Manche et Atlantique, et sur l’état du milieu marin sur la zone d’estran.

L’outil BD ESTAMP, financé par l’Agence française pour la biodiversité (AFB) est une application Web pour centraliser, sécuriser et valoriser les données issues des suivis écologiques et d’usages sur les estrans au sein des Aires marines protégées (AMP).
En savoir plus sur la base de données ESTAMP.

En revanche, dans les eaux intérieures, la pêche est conditionnée par la détention d’une « carte de pêche », délivrée par une association agréée pour la pêche et la protection des milieux aquatiques (AAPPMA).
En effet, le poisson d’un secteur donné est la propriété du titulaire des droits de pêche de ce secteur : ce titulaire est l’État sur le domaine public fluvial (DPF), ou le propriétaire de la rive du cours d’eau ou plan d’eau en dehors du DPF.
Ces droits sont généralement cédés à une association de pêche, dite AAPPMA, qui autorise l’exercice de pêche sur le secteur pour lequel elle dispose des droits.

En 2015, en France, 1 559 271 pêcheurs ont acheté une carte de pêche, s'acquittant ainsi de la cotisation « pêche et milieu aquatique ».

Pêche professionnelle ou pêche de loisir ?

La pêche professionnelle diffère de la pêche de loisir : la commercialisation des produits de la pêche est autorisée aux pêcheurs professionnels (en savoir plus sur la pêche professionnelle). Elle n’est d’ailleurs pas soumise à la même réglementation.