Repère > Captages fermés

Repère > Captages fermés

23 octobre 2018 -
Prélèvements d'eau
Eau potable
    Évolution du nombre de captages d’alimentation en eau potable fermés

     

    Note : les autres causes d’abandon couvrent des motifs tels que la rationalisation, les choix politiques, les débits insuffisants, la vulnérabilité trop importante (captage improtégeable), la vétusté des installations et les causes techniques.
    Champ : France entière.
    Source : BRGM, Ades. Traitements : SOeS, 2014

    Entre 1994 et 2013, 7 716 captages d’eau destinée à la consommation humaine ont été abandonnés.
    La mauvaise qualité de l’eau, due notamment aux nitrates et aux pesticides, en est la première cause (39 % des abandons), devant la rationalisation des réseaux (22 %), les débits trop faibles (12 %), les problèmes techniques ou de vétusté (9 %), une protection impossible (7 %), et les causes administratives (9 %).
    Après une augmentation entre 1994 et 2000, puis une stabilisation jusqu’en 2008, le nombre de captages abandonnés est de nouveau en hausse depuis 2009.