Repère > Captages protégés

Repère > Captages protégés

23 octobre 2018 -
Prélèvements d'eau
Eau potable
    Évolution du nombre de captages protégés

    Note : données au 31 décembre de l’année.
    Champ : France entière.
    Source : ministère chargé de la Santé, ARS, Sise-Eaux

    Fin 2014, un peu plus de 71 % des captages utilisés pour la production d’eau potable, représentant près de 82 % des volumes produits, sont protégés et déclarés d’utilité publique (DUP).
    La DUP établit des périmètres de protection, immédiate, rapprochée et éloignée autour des points de captage et des servitudes associées, afin de prévenir et de réduire les risques de pollution. La protection des captages ne cesse de progresser depuis 2006, au rythme d’environ 800 nouveaux captages protégés par an.
    Le taux de protection est plus élevé pour les captages en eaux souterraines (près de 72 %) que pour les prises d’eaux superficielles (un peu moins de 57 %). L’effort de protection a porté en priorité sur les captages les plus importants.
    Ainsi, près de 91 % de ceux de plus de 100 000 m3/j bénéficient d’une protection, contre deux tiers des captages de moins de 100 m3/j.