Repère > Eau « virtuelle » associée aux importations et exportations

Repère > Eau « virtuelle » associée aux importations et exportations

23 octobre 2018 -
Usages de l'eau et des milieux aquatiques
    Eau virtuelle associée aux importations et aux exportations en 2007, selon l’usage qui en est fait

    Eau virtuelle associée aux importations et aux exportations en 2007, selon l’usage qui en est fait
    Sources : agences de l’eau ; douanes ; Eurostat ; Insee. Traitements : SOeS, 2012

    Note : l’usage « électricité » regroupe l’ensemble des prélèvements d’eau pour la production d’électricité y compris celle utilisée par les services, l’industrie et l’agriculture.
    Sources : agences de l’eau ; douanes ; Eurostat ; Insee. Traitements : SOeS, 2012

    L’eau « virtuelle » désigne la quantité d’eau nécessaire à la production des biens échangés à l’échelle internationale.
    En 2007, seule année actuellement disponible pour l’établissement de ce calcul complexe, 15 milliards de m3 (Mdm3) ont été utilisés à l’étranger pour produire les biens et services importés par la France. La même année, la quantité d’eau utilisée en France pour produire des biens exportés s’élève à 6,6 Mdm3.
    La France est donc virtuellement importatrice nette d’eau associée à ses échanges extérieurs pour 8,4 Mdm3.