Repère > Obstacles à l’écoulement des cours d’eau

Repère > Obstacles à l’écoulement des cours d’eau

23 octobre 2018 -
Rivières et cours d’eau
    Densité d’obstacles à l’écoulement recensés par linéaire de cours d’eau en 2014

    Densité d’obstacles à l’écoulement recensés par linéaire de cours d’eau en 2014
    Source : Onema et partenaires, ROE, mai 2014. Traitements : SOeS, 2015

    Notes : la densité d’obstacles par linéaire de cours d’eau est estimée sous forme de moyenne dans les sous-bassins utilisés au titre de la directive-cadre sur l’eau ; le recensement des obstacles à l’écoulement (ROE) n’est pas exhaustif et est alimenté en continu.
    Champ : France entière.
    Source : Onema et partenaires, ROE, mai 2014.
    Traitements : SOeS, 2015

    Fleuves, rivières, ruisseaux… sont des milieux vivants. Les espèces aquatiques les empruntent pour atteindre des zones préférentielles afin de se reproduire, se nourrir, ou encore grandir et trouver abri. Les cours d’eau transportent également des sédiments qui transforment leur lit et contribuent à la création d’habitats variés pour les espèces.
    Les obstacles à la continuité écologique, qui entravent la circulation des espèces et des sédiments, peuvent compromettre l’atteinte du bon état des eaux requis par la législation européenne.
    En 2014, 76 800 obstacles à l’écoulement des cours d’eau ont été recensés. Ces ouvrages sont variés (barrages hydroélectriques, ponts busés, etc.). Leur densité approche les 50 ouvrages pour 100 km sur le Rhin supérieur, contre 5 à 10 fois moins dans le sud de la France continentale et encore moins en Corse et en outre-mer.