Repère > Population desservie par une eau non conforme au regard des limites autorisées pour les pesticides

Repère > Population desservie par une eau non conforme au regard des limites autorisées pour les pesticides

23 octobre 2018 -
Eau potable
Pressions sur les milieux et risques
    Évolution de la part de la population desservie par une eau non conforme au regard des limites autorisées pour les pesticides au moins une fois dans l’année

    Évolution de la part de la population desservie par une eau non conforme au regard des limites autorisées pour les pesticides au moins une fois dans l’année

    Champ : France entière.
    Source : ministère chargé de la Santé, ARS, Sise-Eaux

    Les pesticides font l’objet d’un suivi très important dans l’eau distribuée au robinet.
    En 2012, 4,5 % de la population, soit près de 2,9 millions d’habitants, est alimentée par une eau au moins une fois non conforme aux limites de qualité autorisées pour les pesticides au cours de l’année.
    Toutefois, moins de 27 000 habitants sont concernés par des restrictions de consommation.
    L’atrazine, interdit d’usage depuis 2003, et ses produits de dégradation sont les principaux responsables de ces dépassements. Depuis 2003, la part de population concernée a diminué de moitié et le nombre de personnes touchées par des restrictions des usages de l’eau a été divisé par 6. L’évolution défavorable de la situation entre 2006 et 2008 est en grande partie liée à des dépassements faibles et ponctuels de la limite de qualité dans des unités de distribution à forte population, en Île-de-France.