Repère > Prélèvements en eau

Repère > Prélèvements en eau

23 octobre 2018 -
Prélèvements d'eau
    Évolution des prélèvements d’eau, selon les grands usages

    Évolution des prélèvements d’eau, selon les grands usages
    Source : agences de l’eau. Traitements : SOeS, 2015

     

    Notes : pour l’énergie : prélèvements en eau douce, hors hydroélectricité ; pour l’irrigation : un changement du mode d’estimation des volumes prélevés étant intervenu en 2008, les données à compter de cette date ne sont donc pas comparables avec celles de la période précédente.
    Champ : France métropolitaine.
    Source : agences de l’eau. Traitements : SOeS, 2015

    En 2012, 30 milliards de m3 d’eau ont été prélevés. Les prélèvements baissent pour l’industrie dès la fin des années 1990 et pour la production d’eau potable depuis le milieu des années 2000, alors que dans le même temps la population progresse.
    En revanche, il est difficile d’établir des tendances pour l’irrigation, compte tenu des changements intervenus dans les méthodes d’estimation.
    Les prélèvements pour la production d’énergie sont très influencés par le programme de maintenance des centrales nucléaires, mais aussi par les conditions climatiques. L’eau prélevée pour la production d’énergie, et dans une moindre mesure pour l’industrie ou l’eau potable, est en grande partie restituée aux cours d’eau. Ses caractéristiques sont toutefois modifiées (température plus élevée, qualité dégradée…). À l’inverse, l’eau prélevée pour l’irrigation est, dans sa quasi-totalité, utilisée par les plantes ou évaporée.