Repère > Rendement des réseaux d’eau potable

Repère > Rendement des réseaux d’eau potable

23 octobre 2018 -
Eau potable
    Part des fuites dans les volumes d’eau potable mis en distribution en 2012

    Part des fuites dans les volumes d’eau potable mis en distribution en 2012

    Notes : résultats établis à partir des données fournies par 37 % des services représentant 70 % de la population desservie ; les volumes d’eau mis en distribution sont de quatre ordres : le volume consommé comptabilisé (mesuré par les compteurs des abonnés), le volume non compté (volume utilisé sans comptage : poteaux incendie, fontaines sans compteur), le volume de service (volume utilisé pour l’exploitation du réseau de distribution) et les fuites.
    Source : Onema, DDT(M) et DEAL, Sispea. Traitements : Onema, 2015

    Le rendement moyen des réseaux de distribution d’eau potable est évalué à près de 80 %. Les fuites sont donc de l’ordre de 20 % : pour 5 litres d’eau mis en distribution, 1 litre d’eau revient au milieu naturel sans passer par le consommateur. Les pertes par fuites représentent ainsi près d’un milliard de m3. Elles sont souvent dues à la vétusté des canalisations ou à une pression trop élevée, mais aussi aux mouvements des sols. L’atteinte d’un taux de 100 % est irréaliste, mais de nombreuses collectivités peuvent viser un objectif de 80 à 90 %. La recherche des fuites et leur réparation, le renouvellement des conduites, affectent nécessairement le prix de l’eau. Sur un échantillon de 2 129 services, le rendement progresse de 1,6 % entre 2009 et 2012.